Improvisons autour de l'Agilité

de l'agilité, de la gestion de projets et de l'improvisation!


Poster un commentaire

La contractualisation et l’agilité

Suite à une discussion intéressante que j’ai eue aujourd’hui avec un acteur du monde numérique, je souhaitais aborder la thématique « contrat et agilité ».

Nous discutions des difficultés contractuelles que peuvent rencontrer deux acteurs dans la mise en place d’un projet agile.  Le contrat sert principalement à répartir les risques.

Le manifeste agile à travers sa troisième valeur dit:Agile Manifesto - Value 3

Dans une relation client-prestataire, l’article d’Eléonore Varet (lien) décrit simplement la relation entre agilité et contrat:

« Certes, agilité et contrat ne vont pas naturellement de paire mais il faut bien les faire cohabiter. Le contrat demeure en effet l’outil indispensable de la sécurité juridique du projet, dans la mesure où il va répartir les risques entre le client et le prestataire. Parce qu’il sert de cadre à une relation commerciale saine, le contrat reste incontournable. »

Dans le même article, la nécessité d’avoir un contrat agile est expliquée:

« En l’état du marché, on constate que les appels d’offres pour des projets Agile sont souvent assortis de conditions incompatibles avec cette démarche. Il existe en effet un décalage entre le désir des clients d’appliquer les méthodes Agiles et leur crainte de s’engager sur la base d’un contrat Agile. Ce problème de démarche consistant à vouloir bénéficier des avantages de ces méthodes tout en réinjectant de la rigidité contractuelle est aujourd’hui classique alors même que la contractualisation Agile n’induit pas une responsabilité atténuée du prestataire. Pour autant, ce retour au contrat « classique » ne sert pas nécessairement les intérêts du client s’il n’est pas en ligne avec la réalité opérationnelle du projet. »

Certaines entreprises décident de se munir de leur propre contrat agile pour diminuer cette rigidité. Florent Lothon décrit le contrat agile proposé par Xébia sur son blog (lien). La proposition est de s’engager sur chaque sprint.

« Concernant les modalités de paiement, le sprint 0 est facturé au réel puis chaque sprint au forfait (avec une facturation à la fin de chaque sprint). Tous les X sprints, le montant du forfait associé à chaque sprint peut être régularisé d’un commun accord. »

contrat_agile

Mon point de vue est que pour les clients qui ne souhaitent pas évoluer clairement vers l’agilité (i.e: qui ne se donnent pas les moyens d’être agile mais qui souhaitent y être sensibilisés), il faut envisager une transition plus douce encore. J’entends par là:  accepter une contractualisation « classique » et faire des propositions de mise en place de bonnes pratiques, tester…estimer le ROTI (Return On Time Investment) et  l’impact sur le projet…pour pouvoir peut être un jour proposer un contrat agile. Vive l’amélioration continue!

Liens:

http://www.afd.fr/webdav/shared/PUBLICATIONS/RECHERCHE/Archives/Notes-et-documents/43-notes-documents.pdf

– le contrat agile: http://www.contrat-agile.org/

– Contractualisation agile pour le secteur public, deux propositions de Laurent Meurisse : http://laurentmeurisse.wordpress.com/2011/09/15/contractualisation-agile-pour-le-secteur-public/

– Répondre aux difficultés de la contractualisation Agile de Aurelie Magniez : http://www.it-expertise.com/repondre-aux-difficultes-de-la-contractualisation-agile/?goback=.gmp_2055393.gde_2055393_member_205896327

– Le contrat agile avec Objet Direct : http://www.objetdirect.com/le-contrat-agile-avec-objet-direct

– Agile Contracts : http://www.agilecontracts.org/

– le ROTI par Jean-Claude Grosjean : http://www.qualitystreet.fr/2008/06/24/return-on-time-investment-un-roti-pour-vos-reunions/

Qu’en pensez vous? Comment se passe la contractualisation de vos projets agiles?

Merci pour vos retours.

« C’est tout pour aujourd’hui, et c’est déjà pas mal! »

S.

Publicités


1 commentaire

Printemps Agile de Caen – 21 Mars 2013

Jeudi 21 Mars 2013 était organisé à Caen le premier printemps Agile par le Club-Agile Caen.

Accueil dans l'Amphi de l'Université de Caen par Jean-Luc Lambert
Accueil dans l’Amphi de l’Université de Caen par Jean-Luc Lambert

Leanette

Un programme riche proposé par une communauté active et motivée.

voilà  le programme que j’ai suivi:

Le bilan: une journée qui est passée très voire trop vite, une convivialité réelle et agréable, des interlocuteurs impressionnants. La seul bémol a été de mon point de vue, la fin de journée. Les gens sont partis sans un mot de clôture et sans une petite rétrospective. Le Club Agile de Caen souhaite renouveler l’expérience, il aurait été je pense intéressant pour eux que les gens donnent leurs retours sur la journée.

Je rajouterai que Jurgen Appelo est impressionnant, drôle et surtout très clair. Son modèle « Mojito » nous donne des clés pour changer les organisations. J’ai eu le sentiment de beaucoup apprendre à son écoute.

J’ai même eu la chance de gagner son petit livre « How to change the World? » qu’il m’a dédicacé.

HowToChangeTheWorld_JA

Pour information:

Jurgen Appelo

Jurgen Appelo

http://www.management30.com/product/how-to-change-the-world/

http://www.noop.nl/

@jurgenappelo et @Management30

Bertrand Dour

Genie-Style-Icon-Opt-Bckwww.agilegenius.com/

@agilegenius

 

 

Guillaume Lours

GL-profil-3@guillaumelours

http://fr.slideshare.net/glours

Hervé Lourdin

HLO-nb-identité-150x183@HerveLourdin

http://blog.octo.com/author/hlo/