Improvisons autour de l'Agilité

de l'agilité, de la gestion de projets et de l'improvisation!


Poster un commentaire

Un nouveau jeu pour partager ses connaissances autour de l’Agilité

L’historique

Il y a quelques mois, j’ai testé chez mon client pour un lancement de projet un jeu de l’oie adapté au projet avec des questions Quizz, des questions Forces et des questions Risques. Les interactions avec les participants et leurs retours extrêmement positifs m’ont donné l’idée d’adapter ce jeu pour le monde des agilistes.

J’ai présenté à Agile Games France 2014 à Lyon un jeu de l’oie adapté. Une dizaine de personnes y ont participé. Le bilan de l’atelier a été riche en enseignements: Intérêt confirmé à partager sur des connaissances de l’Agilité,sur le partage des retours d’expérience et sur les bonnes pratiques.

AGF14 Oie Agile

Les retours:

Une belle rencontre

J’ai aussi rencontré à Agile Games France  Jean-Pierre Bonnafou (@ramuncho) à qui j’ai proposé de faire évoluer ce jeu. J’ai expérimenté « Le Jardinier Agile » d’Agile Garden (@AgileGarden) qu’il a graphiquement revisité et j’ai été impressionné par le rendu. Jean-Pierre est un joueur invétéré qui a déjà une belle expérience en création de jeu.IMAG0671IMAG0674IMAG0676

Il a accepté de rejoindre le projet et depuis quelques semaines nous construisons ensemble de manière itérative ce jeu détourné du jeu de l’oie présenté à Agile Games France.

Un nouveau jeu

Pour résumer les orientations que nous prenons dans la réalisation de ce nouveau jeu, je vous laisse découvrir cette carte mentale que nous enrichissons à chacun de nos points.

Carte Mentale décrivant les idées pour ce nouveau jeu

Carte Mentale décrivant les idées pour ce nouveau jeu

 

Notre objectif: créer un jeu sous licence Créative Common permettant à la communauté d’échanger sur sa connaissance de l’agilité et de partager entre participants autour des retours d’expérience de manière ludique. Les participants visés sont à la fois les acteurs avancés de la communauté comme les nouveaux entrants !

Pourquoi faire appel à la communauté:

Afin d’enrichir nos questions Quizz autour de l’agilité et les questions pour stimuler les échanges autour des retours d’expérience, nous faisons appel à la communauté pour nous aider.

Comment nous aider?

Prenez 3 minutes de votre précieux temps pour répondre à toute ou partie des questions du petit formulaire que nous avons créé.

Formulaire pour enrichir le jeu

Merci d’avance!

Publicités


Poster un commentaire

Architectes et Bâtisseurs – Un jeu collaboratif autour de la communication

J’ai présenté à Agile Games France 2014 ce jeu et j’y ai eu de très bons feedback. Cet article pour en diffuser la règle du jeu et la petite histoire qui va avec.

Son Histoire:

Je travaille au sein d’une équipe de facilitateurs pour un grand SI Bancaire. Nous avons souvent besoin de jouer dans nos ateliers des pratiques pour montrer les tenants et les aboutissants d’une bonne collaboration: communication verbale et infraverbale, relation humaine, partage de la vision.

  • Il y a quelques mois, deux de mes collègues me demandent de les aider dans la co-construction d’un jeu pour 45 personnes.
  • Je suis fan de LEGO et surtout depuis que je traîne avec mes amis d’Agile Rennes (Aurélien Morvant et Matthieu Barberau sont des AFOL – traduisez Adult Fan Of Lego)
  • J’adore et je joue souvent le jeu « Artiste et Spécifieur » de Thierry Cros ou « Draw the drawing game » d’Alyster Cockburn. Il m’a permis dans de nombreuses situations d’aborder avec les équipes les problèmatiques de communication.

Avec E.Motte et M.Landrein, mes collègues, nous avons co-construit ce jeu. Je l’ai ensuite adapté pour qu’il participe à la compréhension de l’interêt des livraisons incrémentales.

Nombre de joueurs: 1 à 5 équipes de 3 à 10 joueurs :  de 3 joueurs à 50 joueurs

Logistique: Une boite de Lego 6177 par équipe ( 1 à 5 équipes), 3 bonhommes Lego et impression du Support du jeu Architectes et Bâtisseurs.

Durée du jeu: 45 minutes

But du jeu :  Expérimenter la construction d’une œuvre en LEGO pour appréhender la collaboration au travail sous un autre regard

Temps réglementaire :

  • 5 minutes pour expliquer les consignes et constituer les groupes
  • 20 minutes de construction
  • 5 minutes de vérification du jury
  • 15 minutes de debriefing en grand groupe

Plateau de jeu : 1 boîte de LEGO par équipe et 1 récap des règles du jeu par équipe

Les règles et supports du jeu:

  • Le maitre du jeu imprime le Support du jeu Architectes et Bâtisseurs
  • Le maitre du jeu demande aux participants de se répartir en équipe (1 à 5 équipes)
  • Le maitre du jeu affiche les images dans la salle dédiée aux Architectes, et donne les boites de Lego aux bâtisseurs.
  • Le maitre du jeu lance le temps de construction. Si une des équipes est en mode itérative, il permet aux architectes de venir voir la structure pendant 30 secondes au bout de 10 minutes, puis les invite à revenir dans leur salle.
  • Si plusieurs équipes, le maitre du jeu annonce 2 minutes avant la fin du jeu aux architectes que l’ensemble des équipes travaillent sur le même bâtiment et leur donne la dernière image du support.
  • A la fin du temps de construction, tous les participants sont invités à venir près des zones de construction.
  • Débriefe avec l’ensemble des participants autour de notions de la communication verbale, non verbale, la notion de feedback, de la différence entre une équipe standard et une équipe itérative.

Feedback appréciés!

 

IMAG0656_1 IMAG0666 IMAG0667 IMAG0668

 


Poster un commentaire

Jeudi 4 Avril 2013 – Ma soirée Lego4Scrum à la Cantine Numérique de Rennes

Légo4SCrum

Jeudi 04 Avril 2013, je me suis rendu à une soirée « Jeu » à la Cantine Numérique.

Notre objectif: construire une ville « bretonne » acceptable pour notre client du soir Aurélien Morvant (@AurelienMorvant) et Matthieu Barbereau (l’observateur).

Le principe: 5 équipes, énormément de Lego à première vue et une ville à construire.

Nous étions beaucoup pour cette session ludique ( 25 personnes au moins). Je ne livrerai pas ici les clés du jeu car il est important de le vivre pour en comprendre l’impact et trouver soi-même les ponts avec ce que nous vivons dans nos projets. Je vais dire une chose: la majorité des Français ont déjà joué aux Lego. Il y a donc un sentiment de maîtrise du savoir faire… exactement comme dans tous les projets. On pense savoir, ce qui fait qu’on n’échange pas assez avec son client pour savoir ce qu’il veut réellement faire… et on le fait!!! Erreur! C’est la clé de l’Agilité et donc ce jeu est parfait pour s’en rendre compte.

Je faisais partie de l’équipe « Pffffff » (le nom est aussi bon que notre productivité … on va dire qu’on a beaucoup appris).

Après une phase de présentation du contexte et des enjeux, nous devions (tout le monde ensemble) estimer les User-Stories en suivant la suite de Fibonacci (Outil souvent utilisé pour les estimations, il y en a d’autres).

Croissance de population des lapins selon une suite de Fibonacci

Croissance de population des lapins selon une suite de Fibonacci

En toute honnêteté, ce travail n’a pas du tout été collégial. Les fortes têtes ont rapidement pris les décisions pour tout le monde (Agile???). Finalement, la leçon à tirer: difficile sur un temps court d’estimer à 25 personnes. C’est bien pour cela que Scrum préconise une taille d’équipe de 7 ( + ou – 2).

Une fois les estimations finalisées, le client a classé toutes les User-Story en utilisant la technique MoSCoW :  (Must, Should, Could, Won’t ou Will) et y a associé de la valeur fonctionnelle (ou Business Value). On constate vite que certaines User-Stories ont été estimées « difficile » (8 ou 13 sur la suite) et finalement apportent peu de valeur fonctionnelle, inversement certaines considérées comme faciles apportent beaucoup: comme dans la vie finalement! Le rapport Complexité sur Valeur fonctionnelle est en permanence à observer et est un formidable levier de communication avec le client.

Les équipes se sont ensuite réparties les User-Stories en commençant par les « Must ».

Nous, les « Pffffff », nous avons pris la Mairie… et ça n’a pas du tout été facile.

IMAG1165Voila l’évolution de notre mairie au cours du jeu:

Mairie Bretonne

On a réussi à livrer aussi un « monument historique ».

IMAG1164

On a pas du tout été productif, mais j’ai vraiment le sentiment que notre équipe a su progresser vers plus d’Agilité. Nous nous sommes auto-organisés, nous avons appris de nos erreurs, les rétrospectives se sont aussi améliorées, la communication (interne et surtout externe) a été meilleure de sprint en sprint. Un vrai bon moment! Le seul regret a été de ne pas sentir l’impact des Scrum de Scrum (souvent décriés).

Voila quelques photos de la ville à travers les différents sprints du jeu.

Merci à Karine de la cantine Numérique, à Granit pour la Graphotec! Un merci tout particulier à Aurélien Morvant et Matthieu Barbereau pour l’organisation du jeu. J’espère pouvoir en animer un, un de ces quatre!

Les jeux sont un formidable moyen de faire sentir les choses. Alors JOUONS!

« C’est tout pour aujourd’hui et c’est déjà pas mal! »

S.


Poster un commentaire

Lean Pitch

  • Objectifs

Se mettre dans la peau de créateurs de startup. Créer un produit virtuel avec des mots imposés et essayer de le vendre à d’autres porteurs de projet.

  • Nombre de joueurs

10 à 20 participants.

  • Durée

Environ dix minutes: Deux itérations de trois minutes + les temps de la présentation, des votes et de la rétrospective.

  • Outils

Un paper-board, des feutres, des feuilles et des stylos.

  • Description:

L’organisateur demande aux participants de créer des équipes de 4-5 personnes puis demande à tous les participants de lui donner au hasard des mots (compter 5 mots par équipe) qu’il liste sur le paper-board. Il n’y a pas forcément de connexion logique entre les mots.

L’organisateur regroupe les mots par groupe (5 mots par équipe) et y associeune équipe.

Pour toutes les équipes, l’objectif est de trouver un produit et une accroche dans le temps imparti (3 minutes) en se basant sur le groupe de mots qu’il leur a été donné.

Au bout du temps imparti, un membre de chaque équipe présente à l’ensemble des participants le produit imaginé. Il doit décliner le nom du produit et l’accroche que son équipe a décidé de « développer ».

Quand tous les produits ont été présentés, intervient le vote pour élire le meilleur produit. L’organisateur note les résultats sur le tableau.

L’organisateur propose alors à tous les participants de se parler avec pour objectif: convaincre  les autres participants de voter pour un produit. On constate assez rapidement que des négociations se mettent en place.

Un deuxième vote a lieu 3 minutes plus tard.

  • Le Bilan

Après le deuxième vote, on peut constater que les négociations collectives ont fait changer la donne. Quand j’ai fait ce jeu, notre produit qui était sorti vainqueur à la suite du premier vote, a subi un vrai revers.

C’est le concept de la start-up, on développe des idées entre nous et après il faut les confronter avec un public. L’ouverture et la confrontation aux autres projets fait évoluer les tendances.

  • Mon retour

J’ai beaucoup aimé ce jeu car il permet aux gens de partager et de communiquer, de faire parler la créativité et de créer de la bonne humeur.

C’est une micro-expérience de startup qui en début de projet, peut aider à créer de la cohésion dans une équipe. Elle permet de montrer qu’une bonne explication de la vision d’un produit permet une meilleure adoption du projet par l’équipe, l’organisation et même les clients. Il faut donc apprendre à partager une vision mais surtout à la confronter aux autres pour qu’elle devienne collective et continue à s’améliorer.

Merci à Matthieu Barbereau (@matbarbereau)pour sa présentation à la Cantine Numérique de Rennes (@LaCNR) le 14 mars 2013 sur le thème des Agiles Games 2013 à Avignon.

Shadok Einstein

« C’est tout pour aujourd’hui et c’est déjà pas mal! »

S.

Le E-Networking ou Impromptu Speed Networking

Poster un commentaire

  • Type

Team Building

  • Objectifs

L’idée est de faire en sorte que les différents acteurs d’une réunion apprennent à se connaître. Les participants doivent pouvoir se lever et avoir suffisamment d’espace.

Cet exercice permet de dynamiser l’ensemble des personnes présentes.

  • Nombre de joueurs

Le nombre de joueur est illimité. Un nombre pair de joueur est à favoriser.

  • Durée

15-20 minutes

  • Outils

Un paper-board, des post-it et des bons feutres, un sifflet ou une cloche pour caractériser la fin des itérations.

  • DescriptionE-Networking

Au cours de trois itérations de deux-trois minutes, les participants vont se mettre en duos  (changement à chaque itération).

Pour chaque itération,  une discussion doit s’établir entre les deux personnes du duo afin d’échanger les prénoms et les raisons et l’intérêt des présences respectives à cette réunion. A Agile Game France 2013 à Avignon, il a été demandé d’ajouter un mot clé résumant cet intérêt.

Les informations recueillies sont notées sur un post-it. Les post-it sont ensuite collés sur le paper-board.

L’organisateur pourra étudier l’ensemble des post-it à la fin et faire un feedback sur ce qu’il/elle a constaté.

  • Le Bilan

Les participants ont appris à se connaître et ont pu développer une certaine communication.
L’organisateur a une vision d’ensemble des participants et bonne humeur / dynamisme sont au rendez-vous!

Pour en savoir plus: GameStorming : Impromptu Speed Networking

S.

This gallery contains 1 photo.


Poster un commentaire

Un blog autour des thèmes qui me sont chers

Ça y est, je me lance!

Voilà maintenant quatre ans que je lis et me retrouve dans les valeurs de l’Agilité. Aujourd’hui, j’ai envie de pouvoir m’exprimer et partager les informations, les articles, les jeux qui me marquent.

Voilà maintenant un an que je me suis lancé dans l’improvisation théâtrale, une aventure humaine où se retrouve beaucoup de valeurs Agiles.

A travers ce blog, j’aimerais pouvoir apporter des éléments de ces deux mondes, les rapprocher le plus souvent possible.

A très vite!

S.