Improvisons autour de l'Agilité

de l'agilité, de la gestion de projets et de l'improvisation!

The old teacher and the effective planning of time

Poster un commentaire

French version (go down for english version)

J’ai lu cette histoire et elle m’a parlé. Je souhaitais la partager. Le temps continue de courir et il faut donc s’occuper de se focaliser sur ce qui est important pour sa vie.  Il y a quatre ans, j’ai intégré un projet agile. Cette expérience a été un déclic. J’aime l’idée de travailler avec un rythme soutenu et soutenable tout en favorisant l’expression des idées et la prise d’initiative. J’ai trouvé de vrais ponts entre cette histoire et les valeurs agiles. Certains trouveront l’histoire un peu facile, d’autres trouveront peut-être un sens. Bonne lecture!

Un jour, un vieux professeur fut embauché pour donner une formation sur la gestion efficace de son temps à un groupe d’une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies nord-américaines. Ce cours constituait l’un des cinq ateliers de leur journée de formation. Le vieux prof n’avait donc qu’une heure pour « faire passer sa matière ». Debout, devant ce groupe d’élite, qui était prêt à noter tout ce qu’il allait leur enseigner, le vieux prof les regarda un par un, lentement, et leur dit: « Nous allons réaliser une expérience ».

Travaux pratiques

De dessous la table qui le séparait de ses élèves, le vieux prof sortit un immense pot en verre de cinq litres qu’il posa délicatement devant lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux à peu près gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot. Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord et qu’il fut impossible d’y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda: « Est-ce que ce pot est plein ? ». Tous répondirent: « Oui ». Il attendit quelques secondes et ajouta: « Vraiment ? ». Alors, il se pencha de nouveau et sortit de dessous la table un récipient plein de gravier.

Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux, puis brassa légèrement le pot. Le gravier s’infiltra entre les cailloux…  jusqu’au fond du pot. Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda: « Est-ce que ce pot est plein ? » Cette fois ses brillants élèvent commençaient à comprendre son manège. L’un deux répondit: « Probablement pas! ». « Bien » répondit le vieux prof. Il se pencha de nouveau et, cette fois, sortit de dessous la table une mesure de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier.

Encore une fois, il demanda: « Est-ce que ce pot est plein ? » Cette fois, sans hésiter et en chœur, ses brillants élèves répondirent: « Non! », « Bien! » répondit le vieux prof.

Et comme s’y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’à ras bord. Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda: « Quelle grande vérité nous démontre cette expérience? ». Pas fou, le plus audacieux des élèves songeant au sujet de ce cours répondit: « Cela démontre que même quand l’on croit que l’agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire ».

cailloux

« Non » répondit le vieux prof. « Ce n’est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante: si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entre tous… »

Il y eut un profond silence. Chacun prenant conscience de l’évidence de ces propos.

Une leçon

Le vieux prof leur dit alors: « Quels sont les gros cailloux dans votre vie? Votre santé? Votre famille? Vos amis? Réaliser vos rêves? Faire ce que vous aimez? Apprendre? Défendre une cause? Vous relaxer? Prendre le temps? Ou… tout autre chose?

Ce qu’il faut retenir, c’est l’importance de mettre ses gros cailloux, en premier dans la vie, sinon on risque de ne pas réussir… sa vie. Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n’aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie.

Alors, n’oubliez pas de vous poser vous-même la question: « Quels sont les gros cailloux dans ma vie? ». Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (votre vie) ». D’un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et, lentement quitta la salle.

english version

I have been reading this story and I found it very interesting.  I wanted to share it. Time is running and we all need to focus on what is important for us. Four years ago, I was involved in an agile project and it was a « a ha!!! » moment (Thx Géry!). I like the idea of working with a sustainable rythm and challenging everyone for creativity. I really found some bridges between this story and the agile values. Some of you wil find this story too easy, some others may find something. Enjoy!
 
On day, an old professor was engaged  to give a formation on « the effective planning of time » to a group of about fifteen leaders of large north-American companies. This course constituted one of the five workshops of their day of formation. The old teacher thus had only one hour to pass this matter.

Upright, in front of this group of elite (which was ready to note all that the expert was going to teach), the old teacher looked at them one by one, slowly, then says to them:  » We will carry out an experiment « .Of lower part the table which separated it from its pupils, the old teacher came out immense containing of one gallon (pot of glass of more than 4 liters) which it delicately posed opposite him. Then, it came out approximately a dozen of about large stones like balls of tennis and placed delicately them, one by one, in the large pot. When the pot was filled to the edge and that it was impossible to add a stone moreover to it, it slowly raised the eyes towards its pupils and asked them:  » is this pot full? « . All answered  » Yes « .It waited a few seconds and added:  » Really? « . Then, it leaned again and came out of under the table a container filled with gravel. With meticulousness, it poured this gravel on large stones then brewed the pot slightly. The piece of gravel infiltrated between stones… until the bottom of the pot. The old teacher again raised the eyes towards his audience and redemanda:  » is this pot full? « . This time, its brilliances pupils started to understand his strategist. One of them answered:  » Probably not! « .

 » Well!  » answered the old teacher. He leaned again and this time, came out of under the table a sand boiler. With attention, it poured sand in the pot. Sand went to fill spaces between large stones and the gravel. Once again, it asked:  » is this pot full? « . This time, without hesitating and in chorus, the brilliances pupils answered  » Not! « .  » Well!  » answered the old teacher. And as expected it its prestigious pupils, it took the water jug which was on the table and fills the pot to short-nap cloth edge. The old teacher then raised the eyes towards his group and asked:  » Which great truth shows us this experiment? « . Not insane, most daring of the pupils, thinking about this course, answered:  » That shows that even when it is believed that our diary completely is filled, if one really wants it, one can add to it more appointment, more things to be made « .

 » Not  » answered the old teacher.  » It is not that. The great truth which shows us this experiment is the following one: if one does not put large stones in first in the pot, one will be able to never make them enter all, then « . There was a deep silence, each one fascinating conscience of the obviousness of these remarks. The old teacher still says to them:

 » Which are the large stones in your life? « , Your Health? Your family? Your friends? To carry out your dreams? To do what you do like? To learn? To defend a cause? To release? To take time? Or… anything else?

 » what it is necessary to retain, it is the importance to put its LARGE STONES in first in its life, if not one is likely not to make a success of… his life. If one gives priority to the peccadillos (gravel and sand), one will fill his life of peccadillos and one will not have sufficient any more invaluable time to devote to the significant elements of his life.

Then, do not forget to pose to you with yourselves the question:  » Which are the LARGE STONES in my life? Then, put them in first in your pot (life) « 

Of a friendly gesture of the hand, the old professor greeted his audience and slowly left the room.

time-management

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s